Togo/Réflexion sur la monnaie: Dr Victor Alipui sort deux livres majeurs sur le sujet

La question de la monnaie demeure de plus en plus un sujet d’actualité et surtout une question d’avenir dont une vision prospective claire mériterait d’être formulée de manière dialogique, patriotique et souveraine. Les économistes s’accordent à dire que la monnaie n’est pas neutre vue son importance aujourd’hui dans notre société. C’est en ces quelques lignes inégalables et inégalées sur la monnaie à travers des recherches sur les institutions monétaires du Ghana que Dr Victor Komla Alipui relance la réflexion sur la monnaie à travers deux livres majeurs dont les recherches ont débuté depuis 1973. La dédicace de ces deux œuvres publiées respectivement en juillet et février 2020 aux éditions l’Harmattan
a été effective ce mardi 25 mai à Lomé.

Préfacés par Dr Godwin Tété, les deux ouvrages de Dr Victor Komla Alipui respectivement « Genèse des institutions monétaires et bancaires du Ghana » et « Le rôle de la monnaie dans le développement économique et social de l’Ouest Africain« , ont été dédicacés ce mardi.

Après une longue expérience avérée sur le terrain dans le domaine des finances, Dr Victor Komla Alipui fort de l’espérance pour une Afrique forte avec une monnaie forte, apprécie aujourd’hui la montée en puissance du débat sur la monnaie et les enjeux et controverses autour du passage de la monnaie CFA à l’ECO. C’est dans ce contexte qu’en tant qu’un homme avisé, il a jugé utile d’apporter le témoignage de son expérience académique et professionnelle en décidant de publier ses travaux de thèse de plus de 50 ans d’âge.

Par ces deux thèses, l’auteur rappelle les circonstances et faits majeurs qui l’ont poussé à entreprendre en octobre 1964 les recherches sur les institutions monétaires du Ghana et sur le rôle de la monnaie. Un témoignage exceptionnel qui ne laissera indifférent aucun lecteur.

« En voulant mettre en lumière ces deux thèses, c’est pour passer un message à la jeunesse. Elle ne doit pas perdre espoir. Chaque fois, on fait recours à l’aide internationale. On ne peut compter sur l’aide étrangère pour créer le bien-être dans nos pays. C’est une thèse qui est vielle en ce sens qu’on a commencé en 1960. Il y a eu des étapes et on a fait des études post universitaires. Le message, il est claire dans ces thèses. Méfiez vous de l’aide internationale. Pour avoir une monnaie épanouie, il faut faire travailler les gens. Nous avons des matières premières. L’Afrique est immensément riche. Il faut un travail pour renouveler la production. En tout cas, beaucoup de choses sont dites dans ces deux livres pour une Afrique forte et que vous pourrez découvrir« , a indiqué Dr Victor Komla Alipui, auteur des deux ouvrages.

La question étudiée par l’auteur consiste à vérifier une thèse fondamentale. Celle de la neutralité de la monnaie dans l’économie. Elle est centrale dans l’œuvre de l’école classique, l’une des raisons pour lesquelles l’auteur a examiné avec une grande exhaustivité les utilisations du troc et de la monnaie comme instrument d’échange dans la société.

A travers l’ouvrage « Genèse des institutions monétaires et bancaires du Ghana », Dr Victor Komla Alipui montre que nos racines doivent être revisitées et appréhendées pour bâtir le futur. Elle constitue une œuvre avant-gardiste et garde à ce jour toute sa pertinence depuis presque un démi siècle.

Quant à l’ouvrage « Le rôle de la monnaie dans le développement économique et sociale de l’ouest africain », il est un classique au sens académique du terme. C’est la raison qui a motivé l’auteur à en assurer l’édition et la publication. Ce ouvrage participe de la réputation de la thèse de la neutralité de la monnaie à l’économie.

Ses recherches de l’auteur remontent à une cinquantaine d’années avec une curiosité éveillée et l’intérêt pour l’histoire dans la perspective de se mettre en situation d’agir.

Dr Victor Komla Alipui invite donc à se méfier de l’aide internationale car l’aide étrangère est toujours muée d’après lui. Il estime que l’Afrique doit cesser d’être le réservoir des matières premières des pays développés et le déversoir de leurs produits manufacturés. Et d’ajouter que si vous prenez la voie de l’aide étrangère pour le développement de vos pays, ils seront tellement endettés et ne seront pas non plus développés.

Pour information, né le 19 mai 1946, Dr Victor Komla Alipui a été ministre des Finances au Togo. Banquier financier, il est bien connu dans le secteur financier dont il comprend parfaitement le langage. Il a servi à la Banque de l’Afrique de l’Ouest puis a été Directeur central des études. Il a été également Président du Conseil d’Administration de la Banque Internationale d’Afrique pour le Togo et a fait de nombreuses consultations. Dr Victor Komla Alipui est un homme de conviction et de principe.

L’écrivain félicite les jeunes éminents économistes du moment très engagés, et les invite à poser de bonnes questions sur la monnaie et à sortir des réponses agrémentées et des critiques constructives de la situation dans la sous région. Il les encourage donc à poursuivre cette entreprise avec une vision claire pour le développement économique de l’Afrique.

NPA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *