Agoè-Nyivé: Sport et féminité feront bon ménage dans cette préfecture grâce au Centre JWSC

Le Centre Jeunesse WARA Sporting Club (JWSC) fait bonne presse auprès de ses partenaires. En seulement 3 ans, ce centre est à son 7ème projet. Le centre se projette avec un nouveau défi dans la préfecture d’Agoè-Nyivé. L’organisation à toile d’araignée de ce projet pour la cause de la femme et de la jeune fille par le sport, a été officiellement lancée ce samedi 09 septembre 2023 à Lomé.

Le Centre Jeunesse WARA Sporting Club est l’instigateur d’un nouveau projet pour redonner un peu de couleur sportive à la préfecture d’Agoè-Nyivé. Il s’agit du projet « d’appui à l’amélioration de la santé des femmes et des jeunes filles par le sport au profit des communes d’Agoè-Nyivé 1, 2 et 4 financé par le Réseau Africain de l’Education, de la Santé et de la citoyenneté. Le précepte de ce projet a été récité aux yeux des partenaires et des médias ce samedi 09 septembre 2023.

  • « Le projet est motivé par un constat. La pratique sportive des femmes est faible dans nos communes malgré les efforts des autorités et des différents partenaires. Il fallait trouver un créneau pour inciter les femmes à faire du sport afin de se sentir bien dans leur tête et dans leur corps, de développer leur physique, mais aussi leur mental. C’est l’esprit de ce projet qui veut motiver la femme et la jeune fille à trouver de l’ambition par le sport », a indiqué Eric Adontui, Coordonnateur du projet.

Le sport en tant que passion partagée permet d’établir le pont entre les communautés indépendamment de leur différence culturelle ou des divisions politiques ou des valeurs de paix, de tolérance et de cohésion sociale. Le lancement de ce projet pour le bien-être de la femme et de la jeune fille par le Centre Jeunesse WARA Sporting Club traduit l’expression de sa constante.

Le projet « d’appui à l’amélioration de la santé des femmes et des jeunes filles par le sport dans les communes d’Agoè-Nyivé 1, 2 et 4 » prévu d’avril à octobre 2023 permettra entre autres de promouvoir les sports de masse et de faire bénéficier aux femmes et aux jeunes filles de ces communes des analyses médicales. Ces femmes et filles seront coacher et accompagner sur la pratique du sport. Cette cérémonie de lancement a permis de présenter les ficelles du projet.

Des campagnes de sensibilisation sur la thématique « Femme, Sport et Santé » sur les réseaux sociaux, dans les centres de santés, les médias et les écoles sont à l’agenda des activités.

  • « Nous formerons les filles à la pratique d’arbitre parce qu’elles sont très peu à pratiquer ce métier. Aussi, les sensibilisations seront sur plusieurs volets à travers les mosquées, les églises, les écoles et bien d’autres sites pour passer le message d’égalité, de sport et de santé », a précisé Eric Adontui.

Des événements communautaires et sportifs féminin adaptés animeront les terrains des 03 communes concernées dans le cadre de ce projet. FIN

NPA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *