CCMEFP-UEMOA: Le Togo passe le témoin à la Côte d’Ivoire

L’UEMOA a rassemblé vendredi, ses ministres en charge de l’Emploi et de la Formation Professionnelle de l’espace à Lomé, terre rompue à l’art d’abriter les grands événements du continent. La capitale togolaise a marqué un tournant décisif dans la prise en charge de la formation sous le marché du travail dans l’UEMOA afin d’orienter le système de développement des compétences mises en place dans chaque pays.

L’information professionnelle et de l’emploi des jeunes sont au cœur des politiques publiques au Togo. Nous n’en voulons pour preuve que la présence du 1er Ministre Victoire Tomegah pour présider l’ouverture officielle de la 14ème Conférence des Ministres en charge de l’Emploi et de la Formation Professionnelle de l’UEMOA (CCMEFP-UEMOA), à Lomé, ce vendredi 15 septembre 2023.

  • Ce cadre de travail a abordé la thématique : « Système d’information sur le marché du travail : quelles stratégies pour une meilleure insertion socio-professionnelle des jeunes dans l’espace UEMOA ? ». Ce fut une journée particulièrement chargée pour les ministres.

Pour le ministre de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle du Togo, président sortant du Cadre de concertation des ministres en charge de l’Emploi et de la Formation Professionnelle de l’UEMOA, Kokou Eke Hodin, c’est à juste titre que ce thème a été choisi.

  • « Au regard des mutations et des métamorphoses que subit le marché du travail, face à une jeunesse non préparée pour s’y adapter aisément, il était devenu nécessaire, voire impérieux de procéder périodiquement, en une sorte de veille économique active, à l’évaluation du double secteur formation-emploi, afin de l’arrimer aux exigences d’un environnement de travail de plus en plus dynamique. C’est ce noble agenda de régulation qui avait meublé les approches thématiques des deux (2) dernières conférences de Dakar et de Bissau et qui trouve sa suite logique dans les assises de Lomé, destinées à porter un regard omniscient sur les nouvelles problématiques d’insertion professionnelle des jeunes, à décrypter d’une vision kaléidoscopique les défis à temps et à les surmonter efficacement », a-t-il rappelé.

Cette initiative communautaire a permis à la lumière des propositions des experts pays de proposer des actions concrètes visant à orienter les jeunes vers des emplois descentes, à faciliter à encourager la transition de jeunes de la formation à l’emploi et à concevoir et mettre en place les mesures de soutiens efficaces à la création des activités par les jeunes eux-mêmes. Un autre point inscrit à l’agenda du jour, le passage de témoin de la République togolaise à la République sœur de la Côte d’Ivoire à la tête du Cadre de concertation des Ministres en charge de la Formation professionnelle de l’espace UEMOA (CCMEFP-UEMOA).

En effet, le Togo a assuré la présidence du CCMEFP-UEMOA du 2 octobre 2020 au 15 septembre 2023. Le ministre Kokou Eke Hodin cède ainsi sa place à Koffi Nguessan, ministre de l’enseignement technique en Côte d’Ivoire.

Au terme des travaux, la 14ème Conférence des Ministres en charge de l’emploi et de la formation professionnelle de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine a décidé :

  1. D’adopter les rapports techniques et financiers des activités de 2023 du CCMEFP-UEMOA;
  2. D’adopter le programme d’activités et le budget exercice 2024 du CCMEFP- UEMOA;
  3. D’adopter le manuel des procédures administratives, financières et comptables révisé ;
  4. D’adopter le rapport d’audit des comptes du CCMEFP-UEMOA, exercice 2022;
  5. D’adopter le document cadre du prix d’excellence des Entités Nationales de
    Mutualisation (ENM);
  6. D’adopter le document cadre d’une méthodologie harmonisée d’élaboration et d’adaptation des curricula de formation dans les pays membres de I’UEMOA et de la plateforme de mutualisation;
  7. De renforcer les ressources humaines du CCMEFP-UEMOA à travers un (01)
    expert en Système d’Information sur le Marché du Travail, avec l’appui du Mali;
  8. D’adopter le rapport du Comité de Pilotage Technique du PROFOR tenu les 9 et 11 septembre 2023;
  9. D’entériner l’adhésion du Cameroun à la plateforme de mutualisation des outils et ressources de formation professionnelle après examen du courrier N°174/MINEFOP/CAB/CT1/CA du 03 Avril 2023 de Monsieur le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle du Cameroun portant demande d’adhésion.
  10. D’entériner le partenariat entre le Cadre de Concertation des Ministres en charge de l’Emploi et de la Formation Professionnelle de l’espace UEMOA (CCMEFP-UEMOA) et le Centre Régional de Formation pour Entretien Routier (CERFER) dans le cadre de la mutualisation des outils et ressources de formation professionnelle après examen du courrier N°437/CERFER/DG du 12 décembre 2022 de Monsieur le Directeur Général du CERFER portant demande de partenariat.
  11. D’organiser la 15ème Conférence des Ministres en Côte d’Ivoire. FIN

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *