Togo: Grande occasion d’enseigner qui est le prophète Mohamed sur le terrain d’Agoè-Nyivé Centre

La fête s’enracine dans la tradition comme un agréable moment.
Dans la nuit de mardi 26 au petit matin de mercredi 27 septembre, la communauté musulmane a marqué l’anniversaire de naissance du prophète Mohamed à Lomé.

Ce fut une grande occasion d’enseigner aux fidèles, qui est le prophète Mohamed. A l’initiative de l’association DAR-AS-SALAM, la 3ème édition du Maouloub Nabbi (A.S.W) a réuni la communauté musulmane sur le terrain d’Agoè-Nyivé Centre dans la nuit de mardi au petit matin de mercredi autour du thème : « Islam, une religion de paix et de vivre ensemble ».

  • « Durant sa vie à la fois comme chef religieux et comme homme d’Etat, le prophète Mohamed faisait preuve d’une grande sensibilité et de respect dans ses relations avec les peuples libres notamment les Juifs et les Chrétiens. Dans l’esprit de la relation divine, le prophète interdisait de faire du mal aux non musulmans. Il dit à ce propos que : Celui qui fait du mal à un Juif ou à un Chrétien trouvera en moi son adversaire le jour du jugement. Nous avons donc retenu ce thème parce que c’est grâce à la paix que nous avons pu nous rassembler ici ce soir. Quelle que soit notre condition, nous cohabitons sur une même planète et nous appartenons à un même créateur. Nous sommes donc une famille. Nous devons cohabiter dans cette paix pour un meilleur devenu de l’humanité », a expliqué Issifou Achiraf, président du Comité d’organisation.

La célébration du Maouloub est considéré comme une reconnaissance envers le bon Dieu qui a donné à la communauté musulmane le prophète Mohamed, ce grand homme, dont la grandeur est reconnue par cette communauté religieuse.

Ce 3ème épisode du « Maouloub Nabbi » est placé sous le parrainage de l’Imam CHEILK FADIL et a vu la présence des responsables religieux des autres religions. Elle a été ponctuée de lecture du saint Coran, d’invocations et autres actes d’adoration.

Pour information, la célébration de l’anniversaire marquant la naissance du prophète Mohamed n’est pas une fête légale comme la fête de Tabaski ou le Ramadan. FIN

NPA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *